Une nouvelle équipe à la Fédération

Christian Sabot, trésorier et Fabio Luna, secrétaire général

Lors de sa deuxième journée complète, l’Assemblée Générale de la Fédération belgo-luxembourgeoise a élu une équipe entièrement nouvelle. A l’exception du trésorier, Christian Sabot, qui a été réélu à une écrasante majorité, tous les autres postes ont été renouvelés. Fabio Luna a été élu secrétaire général. Ce poste était précédemment occupé par Edouard Ajinça, qui n’a malheureusement pas pu assister à la réunion en personne, en raison d’une blessure au pied. Fabio a 38 ans, il est marié et a deux enfants. Il est le pasteur de Namur et du groupe francophone de Grammont.

Pour le pôle Jeunesse et Famille, Jérôme Raucy a été élu coordinateur. Jérôme a 42 ans, il est marié et a 3 enfants. Il est encore en période de stage à Woluwe. Il remplace Philippe Leduc qui a été élu responsable du pôle Education & Jeunesse de l’Union franco-belge deux semaines plus tôt. David Carballo a été élu coordinateur du pôle Formation & Mission. Âgé de 37 ans et père d’une petite fille, il est responsable des églises hispanophones Bizet et Anvers et de Bruxelles International. Il remplace Ricardo Pereira, pasteur de l’église lusophone de Bruxelles, de l’église ghanéenne d’Anvers et du groupe international de Gand.

 

Nouveau Comité de la Fédération 2023-2027 (non complet)

Au cours de la dernière journée, le nouveau Comité de la Fédération a également été désigné. Pour la première fois dans l’histoire de la fédération, six femmes ont été nommées au comité. Au total, le conseil compte 13 membres, dont le président, le trésorier, le secrétaire et les coordinateurs des deux pôles. L’ancien conseil, le président, le secrétaire général et les responsables des pôles ont été une nouvelle fois remerciés pour leur engagement et leur dévouement au travail de l’Eglise au cours du mandat écoulé. Le président de l’Union franco-belge a ensuite demandé une bénédiction pour le nouveau conseil.

La journée et l’Assemblée Générale se sont finalement terminées par un mot du nouveau président, Yves Pierre. Il a commencé son discours en néerlandais, ce qui a été particulièrement apprécié par l’auditoire. Par ailleurs, il a exprimé sa recherche de l’unité de l’Eglise et surtout son désir d’être à l’écoute de tous les membres de l’Eglise. Enfin, Roberto Bandenas, ancien professeur de théologie à notre université de Collonges-sous-Salève, a pu clôturer la journée par une réflexion. Roberto a proposé des moments spirituels à plusieurs reprises tout au long de la réunion, rappelant gentiment aux délégués ce que l’Eglise représente réellement.

Nous pouvons nous réjouir d’une réunion particulièrement bien menée. Tous les rapports et toutes les nominations ont été approuvés à une écrasante majorité et il n’y a pas eu de tension dans la salle, ce qui n’était pas le cas dans le passé.

Les commentaires sont clos.